blog Html

LE BILLET DE GEORGES N°1

Alleglais

Il est précisé et même souligné que les propos tenus dans ce blog n’engagent aucune autre responsabilité, interprétation, etc. que celle de leur auteur. La très célèbre et ancienne Association DOUBLE BOGGEY ne peut en aucune façon, directe ou indirecte être mise en cause par l’ensemble ou le détail du contenu de ce Blog. Elle ne fait que supporter les dires du créateur.

Je mets en exergue, ce mois-ci, une phrase que certains d’entre vous connaissent :

" Il allait tellement lentement dans son jeu que lorsqu’il arriva dans le bunker les Anglais y étaient déjà ! "

es certains qui l'apprécient auraient mieux fait de se taire, mais il est vrai qu’à l’origine le terme employé était " les Allemands et non pas les Anglais" faites l’effort de relire pour comprendre.

J’ai changé lepropos parce que nos relations avec les Allemands sont devenues ce qu'elles sont et celles avec les Anglais pas pire que ce qu'elles étaient. Le Brexit étant passé par là. J’avoue d’ailleurs qu’au départ je pensais que ce terme s’écrivait Break Sit et je ne comprenais pas pourquoi il fallait faire une pause pour s’asseoir. Et en plus comme nous étions déjà assis par l'attitude Anglo-saxonne, que venait faire la pause là. Mais avec le temps tout s’explique.


Revenons à notre texte de départ.

Remarquons qu’il est normal que notre joueur aille plus lentement que les Anglais toujours dans la course en tête lorsqu’il faut griller un concurrent. Mais c’est aussi faire remarquer que nombre d’entre nous vont si peu vite sur les greens qu’ils risquent non seulement de faire attraper une crise de nerfs à ceux qui attendent mais sont toujours à réfléchir sur leur coup antérieur et ne savent même plus quel club prendre pour le suivant.

Je sais que je demande beaucoup d’effort à vos petites têtes pensantes mais en gros et même en détail ce texte vous demande d’aller un peu plus rapidement, car ceux qui vous suivent sont  aussi impatients que vous, de préparer votre coup à venir pendant votre déplacement, de vous abstenir de trop parler chiffons ou voitures , un green c'est surtout un endroit où l’on joue au GOLF. C’est bon à savoir et à se le redire

Et pensez aux anglais aux allemands ou aux napolitains,,si vous en avez envie, lors de votre prochaine partie, mais surtout faites le promptement dans les liaisons et ensuite vous aurez tout le temps pour frapper votre balle et vous écrier sur la splendeur de votre coup ( pour certains !)

Votre blogueur du dimanche  et parfois du vendredi Georges Galitzky